Newsletter


Les Nouvelles: Le cœur géographique de la Région capitale suisse

POINT FORT

Avec ses 77 communes, la Conférence régionale Bern-Mittelland (RKMB) est le plus grand membre de la Région capitale suisse et se trouve au cœur géographique de notre région. Avant les vacances d’été, les 58 présidents et présidentes de commune ont indiqué qu’ils souhaitaient continuer de faire partie de la Région capitale suisse. Le crédit d’engagement correspondant pour les quatre prochaines années, d’un montant de 298 000 CHF, a été voté à l’unanimité.

Tous les membres de la Région capitale suisse

 

TROIS QUESTIONS A...

Elisabeth Allemann Theilkäs, la Conférence régionale Bern-Mittelland a décidé à l’unanimité, en tant que plus grand membre, de continuer à participer activement à l’association Région capitale suisse. Quels ont été d’après vous les arguments décisifs qui l’ont convaincue de rester ?  

La Conférence régionale Bern-Mittelland espère que le fait de rester au sein de la Région capitale suisse lui offrira une bonne visibilité et garantira une représentation efficace de ses intérêts au niveau fédéral, par exemple pour l’attribution de moyens fédéraux pour d’importants projets d’infrastructures dans le domaine des transports. Elle espère également que cela permettra de contribuer au renforcement du site économique vis-à-vis de la concurrence nationale.

Il s’agit sans doute aussi d’un acte de solidarité: au niveau géographique, la Conférence régionale Bern-Mittelland se situe au cœur de la Région capitale suisse. Le fait de se retirer du projet affaiblirait considérablement celui-ci.

Qu’est-ce qui devrait être fait d’après vous pour que notre région puisse encore mieux se positionner vis-à-vis de Zurich, de Bâle et du Bassin lémanique ? Ou pour le dire autrement, qu’est-ce qui nous distingue des autres régions, quels sont nos atouts ?

L’hétérogénéité et la diversité de la Région capitale constituent à la fois un défi et une chance – ses membres incarnent des cultures et des réalités très différentes. Il s’agit désormais de poursuivre sur la voie choisie et de continuer à consolider le profil de la Région capitale suisse ainsi qu’à mettre en avant ses atouts : fonction de passerelle grâce au bilinguisme, centre politique, de santé et de prestations, tourisme (un potentiel encore trop peu exploité).

Les trois autres espaces sont beaucoup plus homogènes et se regroupent fortement autour d’un ou deux centres ancrés de longue date.

Quel est votre endroit préféré dans la Région capitale et pourquoi ?

Le Gurten est l’un de mes endroits préférés. Facilement accessible depuis Bäriswil, il offre une vue panoramique magnifique sur les Alpes bernoises et jusqu’au Jura, et propose plusieurs courts chemins de randonnée. Et en automne, il suffit de grimper au sommet pour se retrouver au-dessus des nuages !

 

INSPIRATION

Viticulture et Innovation

La viticulture n’est plus une exception à la règle. L’innovation, par la digitalisation, s’empare de ce marché en pleine mutation qui peut désormais compter sur un outil métier connecté, offrant notamment un gain de temps indéniable.

Relevé, digitalisation, centralisation et analyse des données, traçabilité, aide à la gestion des stocks, gain de temps également dans la gestion du personnel, telles sont les quelques facettes du nouvel outil métier à disposition de la viticulture. Digivitis a été développé durant 4 ans par la société FELCO à Neuchâtel, pionnière dans ce domaine, en collaboration avec la HES-SO, des sociétés technologiques ainsi que 15 vignerons de 3 pays différents. Objectif principal : accompagner au quotidien la gestion de la vigne avec une promesse de productivité dans un domaine où de nombreux paramètres ne sont pas maitrisables.

L’outil Digivitis a déjà reçu des prix, notamment la médaille de bronze au palmarès de l’innovation « SITEVI INNOVATIONS AWARDS 2019 », le prix de l’INNOVATION du salon AGROVINA à Martigny et le prix « Industry 4.0 - The Shapers » décerné par les chambres latines du commerce et de l’industrie.

Le 20 novembre 2020, M. Stéphane Poggi, co-CEO de FELCO SA, offrira aux visiteurs du 9e Forum de la Région capitale suisse un aperçu de cet outil métier prometteur.

Découvrir l’outil en vidéo

Toutes les infos www.digivitis.com

 

POLITIQUE

Message culture 2021-2024

Le Parlement va débattre lors de la session d’automne du « Message culture 2021-2024 ». Pour la Région capitale suisse, les éléments centraux de ce message sont le soutien financier de l’offre culturelle dans le centre politique et l’octroi de moyens financiers plus élevés pour le bilinguisme, la protection des monuments historiques et l’archéologie. Les deux derniers éléments ont déjà été adoptés dans le message. Le Parlement devra statuer sur l’indemnité pour l’offre culturelle au sein de la ville de Berne, le « million fédéral » (proposition de la minorité CSEC-N).

L’un des sept thèmes clés de la Région capitale suisse est le centre politique. La Région capitale suisse s’engage en faveur d’un centre politique fort et dynamique, et promeut donc la poursuite du versement de la subvention fédérale à la ville fédérale de Berne. Le message culture 2021-2024 ne prévoit plus le « million fédéral ». Une telle décision aura des conséquences graves, car, en tant que centre politique de la Suisse, la ville fédérale assume des tâches et des obligations spécifiques, qu’il est important de promouvoir dans l’intérêt de la Suisse et en particulier de la Région capitale suisse. Une capitale est particulièrement sollicitée dans les domaines de la culture, de la protection du patrimoine et des monuments historiques, ainsi que pour la mise à disposition de plateformes pour la politique nationale, l’administration, les représentations diplomatiques et les organisations internationales ou pour l’organisation de manifestations nationales de grande ampleur.  

Dans le cadre du message culture, la Région capitale suisse demande également une augmentation du crédit-cadre pour le patrimoine bâti. Il convient de disposer de moyens suffisants pour garantir le minimum nécessaire en termes d’entretien et de préservation des monuments historiques et des fouilles archéologiques. Le patrimoine naturel et culturel intact fournit de précieuses prestations pour la société, l’économie et l’environnement.

Le bilinguisme pratiqué au quotidien ainsi que la compréhension interculturelle sont eux aussi d’un grand intérêt économique et social pour notre région. Les projets d’échanges linguistiques dans les cinq cantons membres se sont fortement développés au cours des dernières années. Il existe en outre une volonté politique de continuer à les promouvoir. Cette volonté politique devrait également être prise en compte par le message culture : les subventions fédérales aux cantons plurilingues ont fortement baissé sur la période 2016-2020 et devraient retrouver le niveau des années 2011-2015. Cela constituerait un signal politique fort en faveur de la cohésion nationale et de la compréhension entre les différentes langues nationales.

Réponse de la Région capitale suisse à la consultation, septembre 2019 (disponible en allemand)

Le saviez-vous : pourquoi la Suisse n’a-t-elle pas de capitale ? https://blog.nationalmuseum.ch/fr/2018/11/comment-berne-est-devenue-la-berne-federale/

 

AGENDA

Vous trouvez tous les évènements ici