Communiqués de presse


Le conseiller d’Etat neuchâtelois Laurent Favre et le maire de Berne Alec von Graffenried accèdent à la co-présidence de la Région capitale suisse

Deux nouveaux co-présidents ont été élus lors de l’assemblée générale tenue ce jour à Neuchâtel : il s’agit d’Alec von Graffenried, maire de Berne, et de Laurent Favre, chef du Département du développement territorial et de l'environnement du canton de Neuchâtel. Ils succèdent à Christoph Ammann, directeur de l’économie publique du canton de Berne, et à Thierry Steiert, syndic de la Ville de Fribourg. Marianna Lehmann, maire de Wilderswil, rejoint pour sa part le comité.

L’association Région capitale suisse regroupe cinq cantons (Berne, Neuchâtel, Fribourg, Soleure et le Valais) ainsi que des villes et organisations régionales sises sur leur territoire. Elle souhaite promouvoir la région capitale en tant qu’espace de vie et site économique novateur. Lors de l’assemblée générale de ce jour, la co-présidence a été repourvue. Les deux nouveaux co-présidents souhaitent intensifier davantage encore la collaboration entre les régions et faire avancer les projets en cours dans les domaines de la santé, du secteur agro-alimentaire, du bilinguisme et de la politique. Ils entendent aussi renforcer la Région capitale suisse dans son rôle de pôle de santé et de centre politique, et encourager l’interconnexion intelligente des infrastructures (transports, énergie, communication) pour voir naître une Smart Capital Region.

Le co-président fraîchement élu Laurent Favre voit dans la Région capitale suisse une valeur ajoutée palpable pour l’ensemble de la région : « La Région capitale suisse permet de mettre en réseau des acteurs des pouvoirs publics, du monde scientifique et des milieux économiques par-delà les frontières cantonales. Les synergies qui en résultent recèlent de potentialités pour toute la région. En outre, l’engagement commun au plan fédéral, notamment sur la question des transports, a tenu ses promesses. »

Le maire de Berne Alec von Graffenried se félicite de la reconnaissance croissante dont bénéficie la Région capitale suisse et de l’intérêt que suscitent ses activités : « Une région capitale forte pourvue d’un espace de vie et d’un site économique novateur jouit d’une portée nationale et a un rôle prépondérant à jouer pour le développement économique, sociétal et politique de la Suisse. »

Marianna Lehmann, la maire de Wilderswil, représente dorénavant la conférence régionale de l’Oberland-est. Elle succède dans cette fonction à Raphael Lanz, maire de Thoune.